Notre mission

Susciter la mobilisation des collectivités pour le verdissement social.

Par son action, Sentier Urbain contribue simultanément et de façon concrète au développement écoresponsable de l’individu, à la sensibilisation environnementale, à l’embellissement des milieux de vie et à l’affiliation sociale des personnes. L’organisme collabore ainsi, avec de nombreux partenaires, à l’amélioration de la qualité de vie des collectivités locales.

Depuis 1993, Sentier urbain s’emploie à rapprocher l’humain de la nature à travers ses trois champs d’intervention : MOBILISER, ÉDUQUER et VERDIR, Il agit également via ses deux projets intégrateurs, le Circuit Jardins et le Centre d’interprétation Becs et Jardins.

Une vision

Des jardins par milliers,
Des citoyens mobilisés,
Des jeunes inspirés
Pour ainsi…
Verdir les villes,
Embellir les vies.

Ce qui nous distingue

  • Un contact direct de l’humain avec la nature.
  • La transformation de milieux par l’augmentation de la biodiversité.
  • L’accompagnement des individus et des collectivités dans la prise en charge des milieux de vie.
  • L’autonomie des individus et leur engagement par le transfert d’expertise.
  • La concertation via de nombreux partenariats.
  • L’affiliation sociale personnes à statut précaire.
  • La pérennité des actions par une participation citoyenne.
  • Une démarche structurée de sensibilisation, d’éducation et de passage à l’action.

À ses débuts,  Sentier Urbain
c’est l’histoire d’un homme…

« Plus de 25 ans à cultiver la nature au cœur des collectivités »

Pierre Dénommé fonde l’organisme Sentier Urbain en 1993. À ses débuts à Montréal, Sentier Urbain c’est « un gars, une brouette et une pelle ». Le nom « Sentier Urbain » vient de l’un de ses tout premiers projets: un petit sentier d’environ 200 pieds de long sur 7 pieds de large réalisé avec ses voisins, derrière son logement dans une ruelle de Montréal. C’est ainsi que naît Sentier Urbain!

Pierre rêve d’un Montréal plus vert, où la collectivité s’animerait pour verdir rues, ruelles, balcons, etc. Un des premiers projets de l’organisme est l’aménagement des carrés d’arbres sur la rue Beaudry, entre les rues Ontario et Maisonneuve. La mobilisation des citoyens dans ce projet démontre leur volonté de s’impliquer dans l’amélioration de leur milieu de vie – la mission de Sentier Urbain était née ainsi que son champ d’intervention VERDIR.

En 1996, le Circuit Jardins voit le jour suite à l’aménagement d’un terrain abandonné sur la rue Panet en un jardin dédié à l’ornithologie et au compostage. Fort de cette expérience, Sentier Urbain développe une expertise unique de revitalisation et re-naturalisation de terrains vacants à Montréal.

En 1999, afin que les enfants adoptent dès leur jeune âge des comportements écoresponsables, des animations environnementales sont offertes aux écoles du quartier. C’est ainsi qu’apparaît le champ d’intervention ÉDUQUER.

Cinq années plus tard, en 2004, Sentier Urbain pousse plus loin l’implication des citoyens(nes) et met en place un programme d’insertion socioprofessionnelle en horticulture, permettant à des jeunes adultes de 16 à 30 ans de réintégrer le marché du travail ou les études. Aujourd’hui, ce programme à évoluer pour devenir notre champ d’intervention MOBILISER. Ce dernier rejoint des adultes et des personnes âgées en situation de précarité ainsi que d’autres citoyens de tout horizon qui s’impliquent bénévolement au sein de l’organisme.

En parallèle aux activités de Montréal, Sentier Urbain s’est développé au Témiscamingue, plus précisément à Nédélec: le Centre d’interprétation Becs et Jardins.

Contactez-nous

Nous sommes occupés à verdir Montréal. Envoyez-nous un courriel et nous vous donnerons des nouvelles dès que possible!

Entrez des mots-clés et appuyer sur retour pour lancer la recherche